Comment freiner le désir sexuel de son compagnon?

Nombreuses sont les femmes dont le compagnon a un désir sexuel sans fin. Elles doivent faire l’amour chaque jour, voire plusieurs fois par jour, sous peine de se voir attribuer des reproches ou de déclencher de violentes disputes. Pire, leur compagnon les trompe en justifiant leur manque de sexualité. Ces femmes ne savent pas toujours comment réagir, sauf en acceptant le rythme effréné de ce dernier. Ce rythme n’est pas toujours tenable: manque d’envie, douleurs, règles ou simplement l’envie d’avoir une cadence normale de couple. Les conséquences sont donc autant psychologiques que physiques. Nous allons donc faire le tour de la question, et vous proposer des solutions alternatives qui peuvent soit lui faire comprendre que ses demandes ne sont pas adaptées, soit en lui faisant simplement changer sa manière d’aborder le sujet, sans pour autant qu’il ne s’en rende compte…

Détecter le type d'homme qu'est votre compagnon

Un homme ayant un appétit sexuel hors norme n’est pas forcément une personne violente ou qui s’emporte vite. Votre compagnon peut simplement avoir pris l’habitude d’avoir très fréquemment des rapports sexuels et prendrait mal un écart plus important entre les rapports. Il peut aussi avoir une libido très importante, et donc des besoins en conséquence. En cas de manque, il peut soit aller voir une autre femme, soit avoir une réaction plus mesurée et se masturber. Enfin, si sa libido est très importante, il peut aussi se montrer violent en cas de manque. Voici les trois cas de figure les plus fréquemment rencontrés. La première situation est certainement la plus facile à résoudre et à aborder. La seconde situation est gérable avec quelques astuces. la troisième étant plus délicate. Mais dans ce cas, le sexe n’est en général qu’un des problèmes de la relation.

Un compagnon qui a pris l'habitude du rythme

Si votre compagnon est un homme qui a simplement pris l’habitude d’avoir du sexe une à plusieurs fois par jour, et chaque jour, la discussion est souvent la plus adaptée. Car entreprendre vous-même de distancer les rapports sans lui en parler peut être interprété différemment par lui. Si la femme passe ses sentiments par des câlins, des bisous ou encore des attentions, l’homme quant à lui, voit le sexe comme l’élément révélateur des sentiments. Distancer les séances intimes lui enverra le signal que la flamme s’éteint de votre côté. Simplement lui dire que vous pourriez passer à deux fois par semaine, par exemple, car vous ne tenez plus physiquement le coup passera certainement mieux et plus facilement. Après lui avoir parlé, s’il ne semble pas avoir compris, vous pouvez alors entreprendre de distancer vous-même les rapports. Il saura pourquoi puisque vous lui aurez parlé au préalable. Allez dormir avant ou après lui, endormez-vous dans le canapé, ne prenez pas de douche avant de vous endormir, mangez un oignon avant d’aller vous coucher… Quelques petites astuces pour lui enlever toute envie!

Un compagnon à forte libido

Les hommes qui ont une forte libido ne se rendent pas toujours compte qu’ils infligent une obligation à leur compagne. Parler reste une première étape mais ne résoudra certainement pas le problème sur le long terme. S’il ne sait pas se maîtriser, vous pouvez soit lui couper toute envie, soit l’encourager à se masturber, soit l’aider à se masturber sans pénétration. Lui couper toute envie revient à ne plus être désirable pour lui. Même si cela ne fonctionne pas à tous les coups, cela peut le dissuader de temps en temps. Cependant, il risque alors d’aller voir ailleurs, notamment une professionnelle. L’encourager à se masturber reste une solution durable et utile. Il pourra y trouver son compte car il aura une éjaculation, a votre « approbation » donc il pourra le faire même dans le lit sans éprouver de gêne, et cela vous libérera quelques jours par semaine. De temps à autres, vous pouvez le masturber vous-même sans aucune pénétration. Alternez alors fellation, masturbation avec les mains, les pieds, les seins, les fesses… Toujours sans pénétration. S’il y prend goût, instaurez des jours fixes pour telle ou telle action. Sexe le samedi, fellation de dimanche, masturbation le lundi… Introduisez des préliminaires longs à vos rapports pour les rendre moins accessibles au quotidien: massages, caresses, utilisation d’accessoires…

Conclusions

Le sexe doit rester un plaisir mutuel et non un acte imposé. Le viol existe aussi dans les couples! N’acceptez jamais de vous faire imposer des choses que vous ne voulez pas. Essayez les alternatives, parlez, favorisez les préliminaires longs… Enfin, si votre partenaire se montre insistant, agressif verbalement ou violent physiquement, il n’y a pas quantité de solutions. Dans ce dernier cas de figure, le sexe représente certainement l’une des situations dans laquelle votre compagnon se montre violent. Ne le subissez pas et agissez! Mieux vaut être seule et accompagnée d’accessoires coquins pour gérer vous-même votre vie sexuelle!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire