Dépasser ses complexes grâce aux accessoires coquins

Hommes et femmes ont des complexes qui les empêchent de profiter pleinement de leur vie sexuelle. Ils sont parfois très différents. Cela s’applique aux rendez-vous d’un soir, aux nouvelles expériences, mais aussi aux vieux couples. J’entends par là les couples établis depuis de nombreuses années. Il est compliqué de contourner ses complexes, et notamment s’ils sont physiques. Dans ce cas, le mieux est encore d’attirer l’attention de son partenaire sur autre chose que la partie concernée. Ne pas se trouver suffisamment beau pour l’autre est le complexe qui revient le plus souvent chez la femme. Le complexe le plus récurrent chez l’homme est de ne pas pouvoir offrir un orgasme à sa partenaire. Le physique ne fait même pas partie des dix premiers complexes chez un homme concernant une expérience sexuelle. C’est dire les différences… Je m’adresse donc principalement aux femmes à travers cet article.

Les complexes physiques

Les complexes physiques sont nombreux chez les femmes, même si elles sont parfaites de ce côté-là. Le ventre flasque, la cellulite sur les cuisses, la culotte de cheval, les seins qui pendent… Autant de gênes qui peuvent causer des dégâts au niveau des relations intimes. C’est là que les accessoires coquins jouent un rôle primordial. Du côté de la lingerie, on retrouve de nombreux accessoires qui permettent de camoufler les complexes éventuels. Entre les nuisettes qui camouflent le ventre ou les cuisses, les corsets qui remontent la poitrine ou encore les culottes enveloppantes qui cachent la culotte de cheval, les femmes ont l’embarras du choix pour éviter que monsieur ne regarde là où elles ne veulent pas. Et même si son regard balaiera votre corps tout entier il ne s’attardera pas sur des parcelles précises de votre corps mais aura plutôt envie vous sauter dessus et de vous déshabiller puisque cette lingerie est généralement très sexy et provocante.

Les complexes psychologiques

Si les complexes chez la femme sont liés à une performance, une impossibilité d’avoir facilement un orgasme ou encore la fréquence trop rapide d’un orgasme, c’est du côté des jouets intimes qu’il faut regarder. Une femme qui ne sait pas jouir naturellement car son vagin est trop large suite à un accouchement par exemple, pourra y parvenir avec un sextoy spécialisé dans cette matière. En introduisant ce type d’objet coquin dans l’acte sexuel, le partenaire masculin ne se posera pas de question et sera même très excité, alors que la femme pourra atteindre l’orgasme grâce à des stimulations plus intenses et mieux placées. Le complexe peut donc se contourner, tout en ajoutant du piment au sexe. Si cela ne suffit pas ou que l’incapacité à avoir un orgasme est plus forte, le sexe anal peut être une bonne alternative. Là encore, commencer avec un sextoy anal est une solution idéale pour se préparer à la pénétration anale. A la fois physiquement et psychologiquement. De ce côté-là, l’orgasme est toujours possible et peut même provoquer un orgasme vaginal avec la paroi commune au vagin et à l’anus.

Les problèmes de performance

Les femmes qui ont des problèmes de performances peuvent aussi développer des complexes. Elles ne savent pas quoi faire, comment faire ou quand le faire. Elles ne savent pas comment réagir devant une situation donnée, comment prendre du plaisir ou encore comment en donner à leur partenaire. Les jouets coquins permettront à ces femmes d’apprendre à connaître leur corps. Ainsi, après utilisation régulière, la femme concernée pourra connaître ses zones sensibles, la manière de les stimuler et le moyen d’atteindre l’orgasme. Une partie du problème sera déjà résolue. Quant à savoir comment satisfaire son partenaire, plusieurs solutions lui sont offertes: elle peut se renseigner auprès de sexologues qualifiés, auprès de son entourage proche, elle peut également regarder, toujours avec un esprit critique des films érotiques pour s’en inspirer, tout en gardant un certain recul. Mais la meilleure des solutions reste simplement la communication avec son partenaire, lui demander ce qu’il aime, ce qui lui ferait plaisir.  Après quelques séances d’entraînement, elle sera plus performante que la moyenne des femmes.

Les solutions

Si une femme a des complexes liés à un blocage psychologique, il est important qu’elle puisse d’abord identifier la source du problème pour ensuite mieux l’appréhender. Ces blocages peuvent impliquer de nombreux problèmes de couple au niveau sexuel. Ils pourraient en effet se traduire chez la femme par un manque de désir sexuel, le refus de certaines positions, un manque d’intérêt pour son partenaire, ne pas oser se montrer nue,… Ce sont des situations courantes qui risquent d’effrayer ou de frustrer un homme. Voire même de le diriger tout droit dans les bras ou le lit d’une autre femme. S’il s’avérait que les blocages soient relatifs à des idées reçues et non à un passé, il sera plus simple de les contourner. Refuser par exemple le sexe anal par simple préjugé et non à cause de complexes physiques, cela peut se régler facilement en testant la masturbation anale seule à domicile. Refuser de faire l’amour dans la lumière à cause de complexes physiques se règle aussi. Avec de la lingerie ou en discutant, mais les complexes ne seront pas supprimés. Il faudra probablement faire un travail sur soi, accompagné souvent d’un travail physique pour supprimer les complexes par l’entraînement.

Rassurez-vous déjà: proposer régulièrement du sexe à son partenaire a rarement un effet négatif. En effet, rares seront les hommes qui refuseront, même si vous avez le ventre flasque ou des cuisses avec de la cellulite… Améliorez ensuite votre physique si cela VOUS pose réellement un problème de complexes…